Accueil

Portail de maîtrise  pour opérateurs manipulateurs de fluides frigorigènes


PrestaFluides


Prestafluides® tous droits réservés



Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail

Le développement des réfrigérants dits synthétiques a été possible parce que les fluides frigorigènes dits naturels étaient dangereux, inefficaces et coûteux à l'utilisation. La renaissance de ces fluides dit naturels est basée sur leur faible GWP. Aujourd'hui, la nouvelle génération de HFO possède non seulement des caractéristiques de performance et de sécurité similaires aux HFC, mais surtout de bonnes propriétés environnementales caractérisées par un faible GWP. Plusieurs conditions doivent être satisfaites pour faire le bon choix d'un réfrigérant. Il n'existe pas une solution unique pour toutes les applications, c'est pour cela qu'il y a une large gamme de fluides frigorigènes pour répondre aux différents besoins. Il peut exister une place pour les fluides naturels, on voit par exemple l'utilisation des hydrocarbures dans la réfrigération domestique, là où la charge du réfrigérant est faible et autorisée par les normes de sécurité. Le CO2 par exemple a de bonnes qualités pour les applications basses températures, et on voit son utilisation dans la réfrigération commerciale négative, surtout dans les pays nordiques. Pour aller au-delà des limitations techniques du CO2 à haute température ambiante, des systèmes hybrides CO2/HFC ont été développés. Cette solution existera aussi dans l'avenir avec des systèmes CO2/HFO pour réduire l'empreinte carbone. Pour la grande majorité des applications, les fluides HFO seront le choix de demain. Dès à présent, nous avons déjà des mélanges HFO pour remplacer la plupart des fluides existants.


Les fuides à faibles GWP:

HFC / HFO une garantie contre le réchauffement climatique

Parlez en à vos clients

R404A GWP 3300 / PERFORMAX GWP 1300

Les « HFO » entrent en scène


 

Les HFC sévèrement taxés au Danemark bientôt chez nous !


Nous apprenons que la taxe des HFC au Danemark a été récemment modifiée pour atteindre le chiffre de 150 Couronnes Danoises par tonne équivalent CO2 , ce qui représente 20,013 Euros par Kgde fluide pour un GWP de 1000; cette taxe est directement proportionnelle au GWP du fluide.